Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

etbelarus.png

 

DEMI-FINALE 1 - CHANSON N° 16   BUTTERFLIES

 

« 3 + 2 » est un groupe composé des cinq talentueux chanteurs : Artsem Mikhalenka,  Yehiazar Farashan, Ninel Karpovitch, Alena Karpovich, et Yuliya Shyshko. Tous les cinq se sont rencontrés au court d’une émission diffusée à la télévision Bélarus et ont tous participé au concours « New voices of Belarus » (sorte de Star Academy version Bélarus).troisplusdeuxbelarus.jpg

ARTSEM MIKHALENKA (de son vrai nom Artyom Mihalenko) est né le 23 janvier 1990 dans un petit village dans l’ouest Bélarus. Il a grandit dans une famille simple de trois enfants. L’accordéon a été son premier instrument. Il n’avait que 4 ans, mais déjà une prédisposition pour la musique. Il n’a jamais intégré une école de musique car ses parents voulaient qu’il fasse des études secondaires. Il a cependant réussi à les convaincre de l’inscrire à une école d’arts.

Il considère sa participation à « New Voices of Belarus » comme le véritable point de départ de sa carrière qui l’a aidé dans son développement artistique. Il devient finaliste du show, ce qui lui a permis de donner des concerts à travers le pays et une reconnaissance auprès du public.

YEHIAZAR FARASHAN est né 2 novembre 1988 en Arménie. Il a 5 ans lorsque ses parents décident de rendre visite à des amis en Biélorussie. Ils tombent amoureux du pays et décident, un mois plus tard, de s’installer dans la région de Gomel, à l’est de l’état.

Il entre à l’école en 1994 sans savoir parler un mot de russe. C’est grâce à une communauté arménienne qu’il apprend la langue et devient très rapidement un élève doué.

Doué, Yehiazar l’est aussi en chant. Il commence à chanter dès l’âge de six ans en Biélorusse, qu’il considère comme l’une des meilleures langues chantée. C’est sa maman qui lui découvre ce talent de chanteur. Il faut dire qu’elle est elle-même professeur de chant. Elle insiste pour qu’il chante et le jeune garçon participe alors à un premier concours international, qu’il remporte. Le besoin de chanter devient alors primordial pour lui. En 2005 et 2006, il remporte à nouveau deux prix lors de Concours.

Il termine l’école en 2007 et intègre le collège des arts. Très vite, il passe avec succès l’audition de « New Voices of Belarus » et deviendra un des finalistes du spectacle.

YULIYA SHYSHKO est né le 28 janvier 1989 à Petrikov. Son beau-père étant militaire, la famille déménage rapidement. Mais le couple se sépare et la maman de Yuliya, dépressive, laisse la grand-mère s’occuper de la petite. Yuliya ne voit plus sa mère pendant six ans.

L’environnement familial précaire n’a pas d’impact sur les études de la jeune fille qui est une brillante élève. D’après Yuliya, sa maman lui a laissé un héritage précieux : sa voix. Elle entre dans une école de musique et entend parler du casting de « New Voices of Belarus ». Elle décide de se préparer très activement à ce projet et répète pendant de nombreuses heures. Un travail qui a porté ses fruits.

ALENA ET NINEL KARPOVITCH sont sœurs jumelles, nées le 3 mars 1985 à Minsk. Leur musicalité apparaît très tôt chez elles, dès leur enfance. Si bien que les deux sœurs entrent rapidement dans une école de musique. Actuellement, elles sont en 5ème année d’étude à l’Académie de musique de Bélarus.

Elles développent un concept qui semble gagnant : rester ensemble, c’est le succès garanti.

Leur mère décède alors qu’elles n’ont que 13 ans. Leur père se voit déchu de l’autorité parentale et les jumelles sont confiées à leur grand-mère qui leur prodigue amour et affection.

Pendant un an, elles ont présenté une émission de loterie à la télévision, avant de décrocher le casting de « New voices of Belarus ».

En 2009, elles sont invitées à participer au projet « Musical Court » où le groupe « 3+2 » s’est formé.

 


MAXIM FADEEV est né le 6 mai 1968 à Kurgan, en Russie. Enfant, il intègre une école de musique où il apprend à jouer de la basse. C’est un surdoué de la musique. Il n’a que quinze ans lorsqu’il intègre deux universités de musique.

Il débute sa carrière artistique en 1989 et devient un producteur de musique très réputé.

Il produit également les deux premières saisons de « Star Factory ». Il s’agit de la version Russe de la Star Academy qui a révélé de grands talents comme par exemple Yulia Savicheva, qui plus tard a représenté la Russie au Concours Eurovision 2004.

Peu de temps après la saison deux de Star Factory, Maxim décide de prendre sous son aile Glukoza qui devient une star en Russie. Il fonde alors sa propre maison de disques, Monolit Records, en 2003.

Il retourne à la production de Star Factory en 2005 (pour la cinquième saison du show), avant de s’intéresser au groupe féminin Serebro qu’il produit. Le groupe obtient une troisième place au Concours Eurovision 2008 et devient en même temps l’un des groupes les plus populaires de Russie.

 


MALKA CHAPLIN est d’origine polonaise mais vit depuis qu’elle a 17 ans à Los Angeles. Elle choisit d’étudier les langues et de se spécialiser dans le Russe.

Très jeune, Malka développe un don pour l’écriture et fait courir sur du papier des poèmes que seuls elle et ses amis découvrent. Ces poèmes ne seront jamais publiés.

La culture russe intéresse beaucoup Malka, et plus particulièrement la musique pop du pays. Elle admire beaucoup Maxim Fadeev et décide de traduire plusieurs de ses chansons russes en anglais. Maxim porte une grande attention à son talent d’auteur et décide de lui laisser la chance d’écrire ses propres textes. Depuis, Malka a déjà écrit plusieurs textes de chansons pour Fadeev, dont la contribution biélorusse au Concours Eurovision 2010.

 

I’m gonna tell you what’s inside my soul
We are so fragile, just like melting snow
We’ve got to come to see the beauty of love
And imagine, and imagine, just imagine

And we’re like butterflies flying to the sun
The sun will never let us look inside
I believe that this’ll be opened up
But at the right time
Heartfully just wait for it, it will come

And even if you often were so wrong
And you denied the miracle’s possible
But you have got to see it anyway
And imagine, and imagine, just imagine

And we’re like butterflies flying to the sun
The sun will never let us look inside
I believe that this’ll be opened up
But at the right time
Heartfully just wait for it, it will come

And we’re like butterflies flying to the sun (The sun)
The sun will never let us look inside (Look inside, I believe)
I believe that this’ll be opened up
But at the right time
Heartfully just wait for it
And all the secrets will come, come out

 source : esckaz.com - crédit photo : eurovision.tv

Partager cette page

Repost 0
Published by

Rejoignez-nous

Facebook.jpg

Archives

Les News :