Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 08:15
Une rubrique d'Aurélien Legendre
 
hanne-sorvaag.jpgEt voici une jolie chanson qui accompagnera parfaitement les fraiches soirées d’automnes qui s’annoncent.
 
Hanne Sorvaag, pour les plus férus du Concours, a écrit plusieurs chansons pour l'Eurovision. On se souvient notamment de sa collaboration dans l’écriture de « My heart is yours » de Didrik Solli-Tangen qui avait représenté la Norvége en 2010 ainsi que de la chanson « Shine » de Sofia Nizharadze qui défendait les couleurs de la Géorgie en 2010 également.
 
Mais cette année, c’est elle qui a tenté sa chance lors du Melodi Grand Prix Norvégien. En solo, avec sa robe rose fuchsia et sa guitare pailletée sous le bras, elle avait réussi à hisser son « You’re like a melody » en finale de la présélection nationale.
 
L’album « Cover me » est sorti en juin dernier et elle débute la rentrée avec un nouveau single « Say hello to Goodbye ». Une magnifique ballade rock soutenue par un clip en noir et blanc où, dans un décor d’appartement , un couple se déchire. Une réalisation classique, un décor simpliste mais qui fonctionne parfaitement pour plonger dans l’univers mélancolique de cette chanson.
 
Pour rappel, sa prestation lors du Melodi Grand Prix, en février dernier :
Repost 0
Published by Aurélien Legendre - dans Saga
commenter cet article
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 08:00
Une rubrique d'Aurélien Legendre
 
JedwardIls sont barrés, vraiment barrés mais nous les aimons les frères Jedward. Petit rappel pour ceux qui auraient quitté la planète Eurovision depuis quelques mois : Starlettes en Angleterre et au Royaume-Uni depuis leur participation à «X-factor» outre-manche, les Jedward gagnent la présélection irlandaise 2011 malgré de vives critiques dans leur pays. Faisant sensation dès les premières répétitions à Düsseldorf, ils créent la surprise en se qualifiant pour la finale du Concours et en finissant 8ème de cette édition 2011.
 
Et ce sont eux les vrais gagnants du Concours car depuis ils cartonnent les petits frangins ! Après un «lipstick» qui s’est hissé dans de nombreux charts européens (Suède, Allemagne, Irlande…) les voici avec un nouvel extrait de leur second album «Victory ».
La chanson «Bad Behaviour», toujours dans cette vague «popjedwardienne», est accompagnée d’un clip où l’on retrouve nos jumeaux plus surexcités que jamais à l’idée d’organiser une soirée sans l’autorisation de papa et maman. Et une surprise party chez les Jedward, c’est une soirée où l’ambiance est assurée (et les dégâts aussi !!).
 
Je vous laisse découvrir les « mauvais manières » de notre duo irlandais :
 
 
 
Et si voulez revoir leur prestation lors de la finale duConcours Eurovision de la chanson 2011 :
 
Repost 0
Published by Aurélien Legendre - dans Saga
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 08:00

La nouvelle rubrique d'Aurélien Legendre.

 

mimiblix.jpgEt si nous prenions le temps de prendre quelques nouvelles de ces chers artistes qui ont eu la chance de participer à l’Eurovision ou de défendre leur participation au Concours lors des présélections nationales. Cette nouvelle rubrique, que je vous propose, sera l’occasion de savoir ce que deviennent ces chanteurs à travers les vidéoclips qu’ils sortent suite à leur passage par la case Eurovision.

 

Pour ce premier vidéoclip, nous partons direction la Norvège et nous retrouvons la très charmante Mimi blix qui s’était présentée en mars dernier au Melodi Grand Prix Norvégien. Malheureusement pour elle, elle n’avait pas franchi les portes de la finale norvégienne en perdant dès l’épreuve de la seconde chance. Pourtant sa chanson pop-électro « Allergic » avait de quoi séduire et aurait peut-être évité le « gadin norvégien » de Düsseldorf.

 

La demoiselle s’est remise de ce semi-échec et elle revient pour cette rentrée avec un nouveau titre qui sent déjà le carton dans les boites scandinaves. « Forever » est un titre pop-électro-dance dont le vidéoclip, il faut bien dire, n’a rien de très original mais qui est très joliment réalisé. Des couleurs chaudes qui rappellent l’automne arrivant et une musique entrainante qui ne vous laissera pas indifférent. J’en suis sûr….

 

 

Pour rappel, sa prestation lors du Melodi Grand Prix avec sa chanson « Allergic » :

 

Repost 0
Published by Aurélien Legendre - dans Saga
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 13:27

Vickyleandros.jpgAu Luxembourg, on n'oublie pas l'Eurovision, même si on n'y a plus participé depuis 18 ans. Le Grand-Duc Henri, qui avait assisté en 1984 au dernier Concours Eurovision organisé par nos voisins, vient de nommer la chanteuse Vicky Leandros "Commandeur de l'ordre de Mérite du Grand-Duché de Luxembourg".

 

C'est François Biltgen, ministre de la Communication, qui remettra à l'artiste grecque les insignes de commandeur. La raison de cet honneur, on la connaît. Vicky Leandros a représenté à deux reprises le Luxembourg au Concours Eurovision de la Chanson. En 1967, elle termine 4ème avec "L'amour est bleu", une chanson qui fera le tour du monde. 5 ans plus tard, à Edimbourg, elle ramène au Grand Duché le Prix tant convoité avec "Après toi". 

 

C'est aussi pour avoir entretenu une étroite relation avec le pays pendant plusieurs années que Vicky Leandros se voit récompenser. 

 

Anne-Marie et Corinne doivent faire une drôle de tête ! En tout cas, il faudra penser à récompenser la personne qui, si un jour elle y parvient, décidera le richissime RTL Group' (toujours membre actif de l'UER sous le sigle CLT Multi Media) à faire revenir le Grand-Duché à la compétition. 

 

source : lequotidien.lu

 

Repost 0
Published by EuroVista - dans Saga
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 08:00

AMAMI SE VUOI- Aime-moi si tu veux


italiedrapeauOn a pu s'en apercevoir tout au long de cette saga 1956 qui s'achève avec cet article, les chansons du premier Concours de l'histoire étaient plutôt du style réaliste. On est loin des chansons d'amour qui vont s'accumuler au fil des ans. Là encore, l'artiste italienne parle à son petit ami. Elle lui dit qu'il peut l'aimer s'il veut. De son côté, elle ne lui promet rien car l'inconditionnelle dévotion n'est pas dans sa nature. Il faudra que son amoureux fasse avec.

 

 

TONINA TORRIELLI- Interprète


 

toninatorrielliTonina Torrielli est née le 22 mars 1934 à Serravalle Scrivia. En 1955, elle travaille dans une usine de fabrique de bonbons lorsqu’elle se décide à s’inscrire à un concours de chant (Novi Ligure). Elle le remporte haut la main, ce qui lui permet, l’année de suivante, de participer au Festival de Sanremo. Sa deuxième place lui donne accès au 1er Concours Eurovision où elle représente l’Italie.

 

Très vite, la presse à scandale s’intéresse à elle et monte une prétendue rivalité entre elle et Nilla Pizzi (à l’époque considérée comme la reine de la chanson italienne).

 

L’année suivante, Tonina se présente à nouveau à Sanremo et termine troisième en duo avec Gino Lattila et la chanson « Scusami ».

 

En 1958, la prétendue rivale de Tonina, Nilla Pizzi, revient au Festival. Toutes deux chantent la même chanson « L’Edera » qui se classera deuxième. Tout le monde s’accorde à dire que l’interprétation de Tonina est plus moderne et moins mélodramatique que celle de Nilli.

 

Tonina obtient un succès grandissant et continue à faire les beaux jours du Festival de Sanrémo : 1960 (quatrième avec « Colpevole ») ; 1961 et 1963. En 1962, la chanteuse participe au Concours Cantagiro.

 

Côté vie privée, elle épouse en 1960 Mario Maschio, alors batteur dans le célèbre orchestre de Cinico Angelini.

 

En 1965, las des critiques des journalistes et aussi en raison du déclin de la mélodie traditionnelle italienne, Tonina met un terme à sa carrière, à l’âge de 31 ans. Elle se consacre à sa collection de timbres et ouvre un magasin de disques et d’instruments de musique avec son mari, au 43 Piazza Castello. Le magasin a fermé en 2003 après plus de quarante ans d’existence.

 

Dans les années 90, elle revient à la télévision pour de brèves apparition. On la retrouve ensuite en février 2008 dans une production Endemol.

 

 

MARIO PANZERI - Auteur


 

MarioPanzeriMario Panzeri est né à Milan le 11 octobre 1911. Il est entré dans l’histoire de la chanson italienne en étant l’auteur de la première chanson gagnante du Festival de Sanremo : « Grazie dei flor » (Merci pour les fleurs) interprétée par Nilla Pizza, la Reine de la chanson italienne de l’époque.

 

Le premier véritable succès de Mario date de 1939 où il compose la chanson « Maramao perché sei morto », un titre qui connaît un succès considérable et qui est inspiré d’une comptine populaire des Abruzzes. Souvent, ses chansons dénonçaient le fascisme grandissant en Italie.

 

Mario décède à Milan le 19 mai 1991.

 

 

VITTORIO MASCHERONI - Compositeur


 

Vittorio Mascheroni est né à Milan le 3 mars 1985. Il étudie la composition au Conservatoire Guiseppe Verdi, mais abandonne avant d’obtenir son diplôme. Vittorio est le cousin de la poétesse Ada Negri et parent du mathématicien Lorenzo Mascheroni. Autant dire qu’il a le talent dans le sang. Pas étonnant donc qu’il soit considéré comme l’un des compositeurs les plus éclectiques de la musique italienne d’entre les deux guerres.

 

En 1915, il commence par se produire dans des salles de bals en jouant du jazz, avant de se consacrer à l’opérette.

 

Après avoir été embauché par l’éditeur Carish, il écrit en 1927 ses premières chansons dites de musique légère. « Adagio Biago » inspiré par le rythme d’un robinet qui fuit et « Tre son le cose che voglio da te » dont les paroles sont de Ramiro Borrella.

 

Suivront de nombreux autres succès commerciaux. Parallèlement à cela, il compose également de nombreuses musiques de films.

 

Dans les années 50, il s’associe à Mario Panzeri d’où naît de très grands tubes comme par exemple « Papaveri e papere » en 1952 et « Casetta in Canadà » en 1957.

 

Vittorio Mascheroni est mort le 3 juillet 1972 à Milan.

 

 

 


 

source : wikipedia

 

 

 

Mi piace tanto accarezzarti

Sugli occhi timidi baciarti

Ma non mi sento di giurarti

Se tu mi chiedi eterno amor

 

Abbandoniamoci al destino

Soltanto lui non sa ingannar

E se rimango a te vicino

Non lusingarti, ma non disperar, no

 

Amami se vuoi, tienimi se puoi

Io son l'amor che svanisce

Ma dei baci miei non fidarti mai

Io son l'amor che ferisce

 

E quando fra le braccia mi stringi dolcemente

Ancor più dolcemente ti dirò

Amami se vuoi, tienimi se puoi

Perché io sono così

 

E se rimango a te vicino

Non lusingarti, ma non disperar, no

 

Amami se vuoi, tienimi se puoi

Io son l'amor che svanisce

Ma dei baci miei non fidarti mai

Io son l'amor che ferisce

 

E quando fra le braccia mi stringi dolcemente

Ancor più dolcemente ti dirò

Amami se vuoi, tienimi se puoi

Perché io sono così


Repost 0
Published by EuroVista - dans Saga
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 08:00

LES AMANTS DE MINUIT


 

luxembourgdrapeauMichèle Arnaud revient sur la scène du Concours Eurovision à Lugano. Après le tonitruant "Ne crois pas", elle interprète une chanson dans le plus pur style "chanson romantique". Dans "Les amants de Minuit", l'interprète décrit la passion qui anime deux être la nuit. Ils se rencontrent, ils deviennent amants et lorsque vient le jour, il ne reste plus que le doux souvenir de cette nuit passée tandis que chacun retrouve une vie normale. 

 

 

MICHELE ARNAUD - Interprète


michelearnaudMichèle Arnaud - de son vrai nom Micheline Carré - est née le 18 mars 1919 à Toulon. Elle est la mère de Dominique Walter, un chanteur qui a représenté la France au Concours Eurovision 1966 avec la chanson "Chez nous" et qui s'est classé bon dernier. Michèle a également une fille, Florence Guère, qui est une photographe réputée.

 

Licenciée en philosophie, Michèle Arnaud débute dans la chanson en 1952 en se produisant au cabaret Milord l'Arsouille, dont le directeur n'est autre que son mari Francis Claude. Plus tard, elle remporte le Prix de la Chanson de Deauville avec "Tu voulais".

 

En 1956, la toute jeune Télé-Luxembourg (1an à peine) décide de se lancer dans l'aventure de l'Eurovision de la Chanson et choisit Michèle Arnaud pour défendre les deux chansons du Grand Duché.

 

Un an plus tard, elle devient la vedette du cabaret Milord l'Arsouille. Jacques Lasry (chef d'orchestre des deux chansons qu'elle a inteprétées à l'Eurovision), l'accompagne sur scène. A la guitare, elle est accompagnée par un jeune homme de 29 ans qui se nomme Serge Gainsbourg. En faisant mieux connaissance avec lui, elle apprend qu'il compose des chansons que personne ne veut chanter. Elle décide alors Francis Claude de lui laisser sa chance et Serge Gainsbourg monte sur la scène du Cabaret interpréter ses compositions.

 

Un an plus tard, Michèle devient la première interprète à enregistrer les chansons de Gainsbourg. Elle interprète également des titres de grands compositeurs comme Boris Vian ou encore Léo Ferré. C'est elle qui découvre des talents comme Guy Béart par exemple.

 

Michèle Arnaud est une intellectuelle. Elle privlégie très souvent le texte à la mélodie et malgré son passage à l'Olympia en première partie en 1959 et Bobino en tête d'affiche en 1961, elle ne trouve pas ses marques dans la chanson et n'arrive pas à toucher le public.

 

Toujours en quête d'innovation, elle crée en 1964 sous le parrainage de Georges Brassens et Jacques Brel, le "Music-Hall de France" dont la vocation est d'être une scène de spectacle ambulante se produisant dans toute la France.

 

En 1963, voyant qu'elle n'arrive pas à toucher le public à travers la chanson, elle se reconvertit en productrice d'émissions de variétés pour la télévision ( "Les raisins verts" de Jean-Christophe Averty.). Elle produit également ce qui sera la première comédie musicale télévisée : "Anna" dont l'auteur n'est autre que Serge Gainsbourg.

 

Elle met en place sa propre société de production et réalise un film très réussi sur la vie du romancier Henry Miller.

 

Michèle Arnaud quitte ce monde le 30 mars 1998 à Maisons-Laffitte avec sans doute le sentiment d'avoir réussit pleinement sa vie.

 

 

JACQUES LASRY - Auteur


jacques-lasry.jpgJacques Lasry est un musicien et chef d'orchestre. C'est lui qui a dirigé l'orchestre du Concours Eurovision 1956 pour les deux chansons ayant représentée le Luxembourg. Il était aussi le pianiste au Milord L'Arsouille

 

Avec son épouse originaire d'Alsace, Yvonne, il s'associe aux frères Baschet et crée le groupe "Les structures sonores Lasry Baschet". La formation donne des concerts à travers le monde entier et on les voit également à trois reprises à la télévision américaine dans le "Ed Sullivan Show".

 

Les Lasry se séparent des Beschet à la fin des années 60 et émigrent alors en Israël. 

 

 

SIMONE LAURENCIN - Auteur


Nous ne disposons pas d'information sur Simone Laurencin. Si vous avez une biographie (si maigre soit-elle), merci de nous en faire part en nous écrivant à info@eurovision-quotidien.com

 

 

PIERRE LAMBRY - Compositeur


Nous ne disposons pas d'information sur Pierre Lambry. Merci de nous aider à construire sa biographie en nous écrivant à info@eurovision-quotidien.com

 

Les amants de minuit par hasard se rencontrent 
Par hasard se rencontrent 
Et quant à ce qui suit - bonheur ou malencontreux 
Seule le sait la nuit 

À l'angle de deux rues, aux tables d'un café 
Au long d'une avenue, deux ombres sont venues 
Et puis, les jeux sont faits 

Pas de mots inutiles, pas de baisers perdus 
Pas de baisers perdus 
Pas d'aveux difficiles ni de cœurs morfondus 
Ni décevant idylle 

À l'aube sans retour 
Les amants désapprennent leurs noms et leurs amours 
Elles valent les miennes usés par tant de jours 

Les amants de minuit par hasard se rencontrent 
Par hasard se rencontrent 
Et quant à ce qui suit - bonheur ou malencontreux 
Seule le sait la nuit 

Et si leurs cœurs se donnent un peu plus qu'une nuit 
Il n'y aura personne, personne entre elle et lui 
Pour leur crier maldonne 

Les amants de minuit par hasard se rencontrent 
Par hasard se rencontrent


sources : wikipedia, francois.baschet.free.fr

Repost 0
Published by EuroVista - dans Saga
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 08:00

IL EST LA 


francedrapeauAh, qu'il est difficile d'oublier un ancien petit ami lorsque celui-ci occupe toutes vos pensées ! Ce petit ami, il est là. Dany le voit partout. Tout rappelle à l'interprète cet amour perdu. C'est le thème de la chanson que défend Dany Dauberson pour la France au Concours Eurovision 1956. Il s'agit d'un titre qui s'inscrit dans le plus pur stylechansonnettes des années 50. 

 

DANY DAUBERSON - Interprète


DanyDauberson.jpgDany Dauberson est née le 16 janvier 1916 à Le Creusot. Pour l'artiste, tout commence par une rencontre, à Lyon, avec l'actrice Carmen Torres. Une amitié naît de cette rencontre. Une amitié particulière, pour ne pas dire passionnelle qui, à cette époque, fait un tel scandale que Dany, épuisée par la polémique, "monte" à Paris. C'est là qu'elle rencontre Suzy Solidor, une chanteuse à la voix grave et égérie des peintres et photographes. C'est elle qui lance la carrière de Dany. Cette dernière fera une tournée en Europe et représentera la chanson française dans de nombreux pays. 

 

Dany revient à Paris en 1949 et enregistre ses premiers 78 tours. Grâce à ses talents d'actrice, elle est pressentie pour jouer dans "Le secret de Mayerling" avec Jean Marais. Mais elle renonce et préfère se consacrer à la chanson. En 1953, elle se rend aux Etats-Unis et tourne un épisode du "Ed Sullivan Show". 

 

Mais le répertoire de Dany n'est pas à la hauteur de son talent. Ses principaux titres ne sont que des reprises d'Edith Piaf ou encore Gilbert Bécaud. Les railleries de la presse (évoquant ses nombreuses admiratrices) sur ses "relations particulières" ne font pas augmenter sa popularité. Dans les années 50, on disait qu'elle "vivait hors de la norme". Tout ceci fait que Dany Dauberson n'aura pas la chance de percer en tant que star de la chanson française. 

 

danydauberson2.jpgEn 1956, elle est choisie pour représenter la France au Concours Eurovision, et l'année d'après, elle fait une remarquable interprétation d'une chanson de Mouloudji dans l'émission "36 Chandelles". Toujours en 1957, elle tourne dans un film de série B : "Par ici la sortie". 

 

Mais c'est surtout la presse à scandale qui s'intéresse à l'artiste. Et lorsque Dany a une liaison avec une princesse italienne qui a laissé tombé mari et enfants pour elle, les tabloïds s'en donnent à coeur joie. 

 

Son dernier 45 tours ("La rue sans issue"), elle l'enregistre en 1965. La rue sans issue... quand on connaît le parcours chaotique de Dany, on se demande si ce dernier opus n'est pas une métaphore de sa vie. En 1966, elle apparaît dans le film "Du rififi à Paname". Et l'année suivante survient le drame...

 

1967. Dany est victime d'un grave accident de la circulation. Sa compagne de l'époque, l'actrice Nicole Berger, y trouve la mort. Affectée par cette tragédie, l'artiste tire sa révérence et abandonne définitivement sa carrière artistique. Elle dirige ensuite un restaurant à Antibes, avant que le cancer ne l'emporte, le 16 mars 1979.

 

SIMONE VALLAURIS - Auteur, Compositeur


Nous n'avons aucune information concernant Simone Vallauris. Aidez-nous à compléter cette biographie en nous écrivant à info@eurovision-quotidien.com. 

 

Je ne peux changer ma vie, il est là 
Aussitôt que je le fuis, il est là 
J'ai beau faire, j'ai beau dire 
Je ne vois que son sourire qui toujours semble me dire 
'Je suis là, je suis là' 

Accroché dans tous mes rêves, il est là 
Et me poursuivant sans trêve, il est là 
Il a le pouvoir du diable qui règne sur ses semblables 
Mais quel pouvoir formidable 
Il est là, il est là 

J'ai tout tenté pour l'oublier 
J'ai traversé le monde entier 
Mais aucun homme ne m'a donné une telle part d'éternité 

Je ne peux changer ma vie, il est là 
Aussitôt que je le fuis, il est là 
Il est extraordinaire et puis comme il sait vous plaire 
Non, il n'y a rien à faire 
Il est là, il est là 

Partout ses yeux, partout ses lèvres 
Je sens en moi comme une fièvre 
Tout mon être est anéanti et tout le temps je me redis: 

Je ne peux changer ma vie, il est là 
Aussitôt que je le fuis, il est là 
J'ai beau faire, j'ai beau dire 
Je ne vois que son sourire qui toujours semble me dire 
'Je suis là, je suis là' 

Quand je marche dans la rue, il est là 
Au milieu de la cohue, je le vois 
Il a sur moi une emprise qui me fait peur et me grise 
Et ma volonté se brise 
Il est là, il est là 

Oh... j'ai vraiment tout essayé 
Sans jamais pouvoir me passer 
Ni de son corps ni d'ses baisers 
C'est impossible d'pas l'aimer 

Je ne peux changer ma vie, il est là 
Aussitôt que je le fuis, il est là 
Et jusqu'à ma dernière heure, jusqu'à mon dernier quart d'heure 
Une seule chose demeure 
Je le verrai là devant moi 
À tout jamais il sera là 
Il est là, il est là, il est là 
Il est là 

Il est là 


sources : wikipedia, movie-musical-world.blogspot.com
Repost 0
Published by EuroVista - dans Saga
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 08:00

SO GEHT DAS JEDE NACHT (C'est ainsi chaque nuit)


allemagnedrapeauLa seconde chanson proposée pour l'Allemagne au Concours 1956 est un rock'n'roll de la trempe de Bill Haley et de son fameux "Rock around the clock". Elle tranche ainsi avec les chansons beaucoup plus classiques proposées par les autres candidats.

 

Dans cette chanson, Freddy Quin se plaint de sa copine et de ses infidélités. Elle voit Jimmy le dimanche, Jack le lundi, Johnny le mardi, BIlly le mercredi, Tommy le jeudi, Ben le mercredi et un garçon qu'il ne connaît même pas le samedi. .

 

Lui qui l'aime tant ne comprend pas pourquoi elle voit d'autres garçons. Il l'aime depuis sa plus tendre enfance et fait tout pour elle. Il lui offre des fleurs, emmène sa mère au zoo tous les dimanches. Bref, c'est le garçon idéal... Pauvre Freddy, la vie est injuste.

 

 

FREDDY QUINN - Interprète


freddyquinn.jpgFreddy Quinn est né Franz Eugen Helmut Manfred Nidi le 27 septembre 1931 à Hardegg, en Autriche. Il a grandi à Vienne avant de partir avec son père à Morgantown, Virginie (Etats-Unis). Il retourne ensuite vivre à sa mère, une journaliste autrichienne, en Europe.

 

Puis Freddy quitte Vienne pour l'Allemagne et s'installe à Hambourg, où il commence à chanter dans des clubs du fameux quartier Sankt Pauli.

 

C'est à Belfast qu'il a rendez-vous avec son premier grand public en remportant un Concours International de Chanson en 1952. Deux ans plus tard, il enregistre son premier disque, puis représente l'Allemagne au premier Concours Eurovision.

 

Son premier gros succès commercial, Freddy l'obtient la même année avec la version allemande du disque de Dean Martin "Memories are made of this". Il a vendu 1 millions d'exemplaire, ce qui lui a permis d'être disque d'or.

 

D'autres grands succès suivront, sous le seul nom de Freddy : "Die guitarre und das meer" en 1959, "Unter fremdem Sterner" la mêfreddyquinn2.jpgme année, "La Paloma" en 1961 etc. En 1964, il se voit de nouveau atteindre le million d'exemplaire avec la chanson "Vergangen, vergessen, vorueber".

 

Sa popularité décline dans les années 1970, mais Freddy continue de chanter. C'est également un acteur accompli qui a joué dans plusieurs films.

 

En 2004, il est accusé d'évasion fiscale en déclarant sa résidence principale en Suisse alors qu'il vit à Hambourg, en Allemagne. Il plaide coupable et rembourse à l'Etat 900.000 euros et 100.000 euros d'amende.

 

Freddy Quinn vit toujours à Hambourg.

 

 

PETER MÖSSER - Auteur


Peter Mösser est né le 25 septembre 1915 à Wihelmshaven, en Allemagne. Dès l'âge de six ans, il apprend le violon et le piano avec un professeur de musique classique. Après l'école, il rejoint l'Académie de musique de Munich. Après son service militaire, il s'improvise auteur de chansons au Cabaret "Bronze Keller", où il apparaît plus tard comme piano-humoriste. Après la guerre, il continue d'écrire, notamment pour le cinéma et la radio.

 

Le véritable premier succès, Peter le connaitra en 1953. Il s'associe à Lotar Olias et écrit la chanson "Der Weg zu Deinem Herzen" pour le célèbre comédien et chanteur Eddie Constantine. Il enchaîne en 1955 avec un nouveau succès qu'il signe pour Margot Eskens (la chanteuse qui représentera l'Allemagne en 1966). "Ich möcht' heut' ausgehn"  atteint la troisième place des charts allemand en octobre 1955.

 

L'année suivante, il retrouve Lotar Olias et compose l'une des deux chansons qui représentent l'Allemagne au Concours Eurovision. Freddy Quinn l'interprète. La chanson "So get das jede Nacht" obtient un gros succès. Dès lors, Margot Eskens et Freddy Quinn deviennent les deux principaux artistes avec qui Peter travaille et cette collaboration se voit auréolée d'un beau succès commercial.

 

Plus tard, il compose également pour d'autres stars allemandes comme Katja Ebstein ou encore Chris Roberts.

 

Le triste hasard fait que Peter Mösser décède dans la ville où s'est déroulée le premier Concours Eurovision. Il s'est éteint à Lugano le 3 septembre 1989.

 

 

LOTAR OLIAS - Compositeur


lotarolias.jpgLotar Olias est né le 23 décembre 1913 à Königberg. Il est issu du célèbre Conservatoire de musique Klindworth-Scharwenka de Berlin. Déjà à cette époque, il composait des chansons pour Max Hansen et Lucienne Boyer (mère de Jacqueline, la gagnante de l'Eurovision 1960).

 

En 1932, il devient membre du Parti national-socialiste des travailleurs allemands, plus connu sous le nom de parti nazi. Il jouera un rôle culturel au sein du parti. Durant la seconde guerre mondiale, il est chef du théâtre Der Knobelbecher.

 

En 1939, il retourne à Hambourg et participe à la fondation du Cabaret  "Bonbonnière".

 

En 1949, il fait une percée dans le show business en écrivant des musiques de films et des chansons populaires. Son nom est lié à celui de Peter Mösser avec qui il écrit bon nombres de gros hits en Allemagne.

 

Début des années 70, il compose avec Ole Bergmann la chanson "Peter Kom Tillbaka" qu'interprète une jeune chanteuse suédoise alors inconnue répondant au nom de Anni-Frid Lyngstad. Ce titre figure sur un album compilation de la chanteuse réalisé en 1972. Anni-Frid, vous l'avez compris, deviendra quelques mois plus tard l'un des quatre personnages désormais légendaires du groupe ABBA.

 

Lotar Olias est mort le 21 octobre 1990 à Hambourg.

 

 

 

Am Sonntag mit Jimmy,am Montag mit Jack
Am Dienstag, da gehst du mit Johnny weg
So geht das jede Nacht, so geht das jede Nacht
Das hätt' ich nie, nie, nie von dir gedacht  

 

Ich schenk' dir Blumen und fahr dich ins Büro
Führ' deine Mutter jeden Sonntag in den Zoo
Doch dich bringt am Mittwoch der Billy nach Haus
Am Donnerstag gehst du mit Tommy aus

So geht das jede Nacht, so geht das jede Nacht
Das hätt' ich nie, nie, nie von dir gedacht

 

Ich hab dich damals als Baby schon geliebt
Jetzt hab ich Boogie und den Cha Cha Cha geübt
Doch du tanzt am Freitag, am Freitag mit Ben
Samstag mit einem, den ich nicht mal kenn'

So geht das jede Nacht, so geht das jede Nacht
Das hätt' ich nie, nie, nie von dir gedacht

 

Doch wenn du gedacht hast, ich sitze zu Haus
Ich geh' jeden Tag mit 'ner andren aus

So geht das jede Nacht, so geht das jede Nacht
Das hätt'st du nie, nie, nie von mir gedacht

 

 

Repost 0
Published by EuroVista - dans Saga
commenter cet article
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 08:00

LE PLUS BEAU JOUR DE MA VIE


belgiquedrapeauEnfin une chanteuse qui exprime son bonheur dans ce Concours 1956 !  Avec "Le plus beau jour de ma vie", on est loin des amours perdus et des envies de suicide des autres candidats. Ici, Mony Marc nous raconte tout simplement son mariage qu'elle considère, comme beaucoup, être le plus beau jour de sa vie. Il s'agit là d'un style chansonnette des années 50.

 

 

MONY MARC - Interprète


Mony-Marc.jpgMony Marc semble s'être fait très discrète après sa participation au Concours Eurovision 1956. Tout juste sait-on que trois ans plus tard, elle enregistre une reprise de la chanson "Bal de Vienne", d'Henri Salvador et Boris Vian. Et la même année, un autre disque signé Boris Vian sur lequel on retrouve "La marche des gosses" et "L'auberge du sixième bonheur".

 

Si vous avez d'autres informations permettant de retracer sa carrière, merci de nous en faire part en nous écrivant à info@eurovision-quotidien.com

 

 

DAVID BEE - Auteur


David Bee, de son vrai nom Ernest Craps, est né le 17 octobre 1903 à Bruxelles. Il est auteur et compositeur spécialisé dans la musique jazz. C'est aussi un musicien hors pair qui joue de la clarinette, du saxophone du piano et de la harpe.

 

En 1925, il rejoint la Bistrouille ADO (Amateurs Dance Orchestra), créé par les frères Vinche, et qui rassemble la future élite du Jazz Belge.

 

Un an plus tard, il fonde le Red Beans avec Peter Packay. Ensemble, ils font des tournées en Italie, en Espagne, en France et aux Pays-Bas. Ils se séparent en 1929. David Bee travaille alors sur des arrangements et enregistre quelques morceaux à Berlin et en Italie avant de retourner en Belgique en 1930. C'est là qu'il rejoint l'orchestre de Robert De Ker.

 

Il rencontre Benny Goodman et Stuff Smith au cours d'une visite aux Etats-Unis, et joue avec Benny Carter et Willie Smith à "Chez Florence" à Paris.

 

Après la guerre, il joue avec Chas Dolne et forme ces propres groupes dans les années 50/60. David Bee nous quitte en 1992.

 

 

CLAUDE ALIX - Compositeur


claudealix.jpg

Claude Alix, de son vrai nom Paula Vandebroek, est une chanteuse et compositeur belge. Elle possède en réalité deux pseudonymes : Claude Alix lorsqu'elle compose, et Rita Roque lorsqu'elle chante.

 

Elle a souvent collaboré avec David Bee et l'orchestre de Francis Bay. Ensemble, ils se spécialisent dans les chansons humouristiques, comme "Quand tu rock" et "Le roquefort".

 

Claude Alix est également la maman de Claude Lombard, chanteuse belge qui représenté son pays au Concours Eurovision 1968 avec la chanson "Quand tu reviendras". Elle avait terminé 7ème sur 17 participants.

 

 

 

Le plus beau jour de ma vie

Les cloches sonnent

Tout carillonne

Le plus beau jour de ma vie

Aujourd'hui je me marie

Ding dong, ding dong

 

Si maman pleure

C'est bientôt l'heure

Et papa m'offre le bras

Nous partons à petits pas

Ding dong, ding dong

 

Les tout petits enfants me suivent gravement

Portant ma robe sous mon voile blanc

Voici mon Prince Charmant, il sourit tendrement

Je m'avance vers lui le cœur battant

 

Minute brève comme en un rêve

Nos deux êtres pleins d'amour

Vont être unis pour toujours

Ding dong, ding dong

 

Quel instant émouvant

Je suis tout étourdie

Puis ta main sur ma main

Simplement j'ai dit 'oui'

 

Orgue en sourdine, tout s'illumine

Le portail est large ouvert

Nous sortons sous le ciel clair

Ding dong, ding dong

 

On nous admire et j'entends dire

"Regardez, elle est jolie"

"Comme ils sont bien assortis"

Ding dong, ding dong

 

Un doux bonheur m'étreint tandis que sur ma main

Tes yeux caressent mon anneau d'or fin

L'espace d'un instant, je refais le serment

De vivre pour t'aimer fidèlement

 

Les cloches sonnent

Tout carillonne

Pour que jamais je n'oublie

Le plus beau jour de ma vie

Ding dong, ding dong

 


source : wikipedia, answers.com, amourdurocknroll.fr

Repost 0
Published by EuroVista - dans Saga
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 08:00

REFRAIN


suissedrapeauLa deuxième chanson présentée par la Suisse en cette première année d'Eurovision s'appelle "Refrain". Il s'agit d'une chanson typiquement classique, un style que l'on avait l'habitude d'écouter avant que la vague Yé-yé ne vienne mettre son grain de sel. "Refrain" évoque le printemps et les amours d'autrefois. La chanteuse se lamente sur le temps qui passe et sur son amoureux de jadis qu'elle aimerait revoir du temps de sa splendeur.

 

 

LYS ASSIA - Interprète


lysassia2.gifLys Assia est née Rosa Mina Schärer le 3 mars 1926 à Rupperwil, une commune suisse du canton d'Argovie. Elle est bien sûr devenue célèbre pour avoir été la première gagnante du Concours Eurovision de la Chanson. Mais sa carrière ne peut se résumer à cet exploit.

 

Lys Assia fut d'abord danseuse avant d'entreprendre une carrière de chanteuse dans les années 40. C'est en 1946 que le public allemand fait sa connaissance et l'adopte. Au cours de sa carrière, Lys Assia a obtenu 6 disques d'or, parle 8 langues et a parcouru le monde grâce à ses chansons.

 

Elle a chanté devant la Reine Elisabeth II, le roi Farouk d'Egypte et même Evita Peron.

 

Avant le Concours Eurovision, elle enregistre en 1950 l'une des chansons suisses les plus populaires : "Oh mein Papa" de Paul Burkhard de l'opérette "Der schwarze Hecht" devenu pour l'occasion "Feuerwerk". Cette chanson a été reprise par de nombreuses vedettes, la dernière en date étant Krusty le clown dans un épisode des "Simpsons".

 

En 1956, l'organisme de télévision suisse l'a choisi pour présenter les deux chansons candidates au Concours Eurovision. Elle remporte le premier prix avec la chanson "Refrain". L'année suivante, elle se présente à nouveau avec "L'Enfant que j'étais" des mêmes auteurs que "Refrains" mais ne termine que 7ème sur 10. Elle tente une dernière fois sa chance en 1958 avec une chanson en italien, "Giorgio" qui se classe second.

 

 

lysassia3.jpg

A plus de 80 ans, Lys Assia continue à être très active artistiquement. En 2007, elle participe au Grand Prix der Volksmusik en duo avec Beatrice. La chanson qu'elles interprètent, "Sag mir wo wohnen die Engel", termine 11ème.

Côté vie privée, Lys Assia épouse en 1963 le danois Oscar Pedersen, responsable d'une chaîne d'hôtels, qui décède d'un accident de la circulation en 1975.

 

La vie n'a pas épargné la chanteuse suisse. En 1996, elle se fait opérer à coeur ouvert et en janvier 2005, elle se fait agresser à son domicile. Son chien "Lucky" en perdra la vie.

 

Lys Assia est restée très attachée au Concours Eurovision de la Chanson. En 2005, elle participe à l'émission "Congratulations" célébrant les 50 ans de l'événement. Et en 2009, elle a remis avec Dima BIlan le Grand Prix Eurovision au norvégien Alexander Rybak.

 

 

EMILE GARDAZ - Auteur


emilegardaz.jpg

Emile Gardaz est né le 29 août 1931 à Echallens. A 10 ans, il entre au Collège Saint-Michel de Fribourg et y restera jusqu'en 1949. Il part ensuite à Paris où il entre à La Sorbonne pour un semestre avant de retourner en Suisse pour s'inscrire en lettres, puis en droit à l'Université de Lausanne. 

 

En 1959, il devient animateur à Radio-Lausanne, devenue ensuite Radio suisse romande. Il va y exercer plusieurs métiers : reporter, satiriste, auteurs... Il écrit plus de 600 chansons et s'associe avec Géo Voumard pour écrire la chanson qui gagne le premier Concours Eurovision. Le duo écrit au total cinq chansons pour la Suisse au Concours Eurovision : en 1956, 1957, 1961, 1962 et 1963.

 

Emile Gardaz est aussi écrivain et a publié de nombreux livres.

 

Il est décédé à Lausanne d'un arrêt cardiaque le 19 décembre 2007. Il avait 76 ans.

 

retrouvez une interview d'Emile Gardaz ici

 

GEO VOUMARD - Compositeur


geovoumard.jpg

Géo Voumard est né le 2 décembre 1920 à Bienne. Le virus de la musique le saisit très tôt, si bien qu'il apprend la musique dans sa famille et que, parallèlement, il suit des études d'architecture à Bienne. Il se produit sur scène dès l'âge de 16 ans.

 

Il se spécialise dans le piano-jazz et, en 1944, il devient pianiste-arrangeur de l'orchestre d'Hazy Osterwald. Quatre ans plus tard, il fonde un trio et parcours la Suisse et l'Europe. Il est engagé en 1952 par Radio Lausanne  (qui devient par la suite Radio Suisse Romande) où il collabore à de nombreuses émissions parmi lesquelles : Mardi les gars, Route libre, Jazz partout... 

 

Il reste 31 ans à la RSR. En 1966, il accède au poste de responsable des variétés, divertissement, animation et jazz de la radio. Et de 1969 à 1983, il est chef du département animation et divertissement.

 

Entre temps, il écrit des chansons parmi lesquelles une se verra couronnée tout premier Grand Prix de l'histoire de l'Eurovision.

 

En 1967, il fonde le "Montreux Jazz Festival" avec Claude Nobs et René Langel.

 

Après son départ de la RSR, Géo Voumard s'est installé en France où il a repris son métier d'architecte. Puis il est retourné en Suisse, à Sion, finir ses jours. Il est décédé le 3 septembre 2008.

 

 

RESULTAT


La chanson "Refrain" a été sacrée Grand Prix Eurovision de la Chanson Européenne le 24 mai 1956 à Lugano. C'est le Président du jury international, Rolf Liebermann, qui est monté sur scène afin de donner le résultat. 1956 demeure le seul Concours Eurovision où il n'y a pas eu distribution de points.

 

Chaque pays participant a envoyé deux juges à Lugano, à l'exception du Luxembourg qui a demandé au jury Suisse de voter en leur nom. Ce qui a provoqué une petite polémique. En effet, si le jury suisse a voté pour le compte du Luxembourg, il est possible qu'il a favorisé la chanson de Lys Assia en votant pour elle. Aucun classement n'a été publié officiellement.

 

Certaines rumeurs prétendent que l'autre chanson de Lys Assia a terminé très bas dans le classement car elle n'a pas été un succès commercial. D'autres rumeurs se répandent sur le fait que l'une des deux chansons allemandes serait arrivée seconde, ce qui expliquerait le choix de Francfort pour l'organisation de la compétition en 1957.

 

Il existe une vidéo de l'époque (présentée ci-dessous), où l'on voit Lys Assia reprendre sa chanson après avoir reçu des fleurs des mains d'une petite fille. Il est peu probable qu'il s'agisse là de la vidéo du Concours Eurovision car lorsque Lys Assia a chanté de nouveau "Refrain" le 24 mai à Lugano, elle a dû interrompre la chanson car elle était très émue. Ce que l'on ne voit pas sur cette vidéo. Selon moi, il s'agirait plutôt de la vidéo de la sélection suisse, qui s'était déroulée le 28 avril 1956 à Lausanne. 

 

 

Refrain d'amour, ou ou ou ou
Refrain, couleur du ciel, parfum de mes vingt ans
Jardin plein de soleil où je courais enfant
Partout, je t'ai cherché‚ mon amoureux lointain,
Guettant par les sentiers où tu prenais ma main.

Les jours s'en sont allés et nous avons grandi
L'amour nous a blessés, le temps nous a guéris
Mais seule et sans printemps
Je cours en vain les bois, les champs
Dis souviens-toi, nos amours d'autrefois.

Les années passent à tire d'ailes
Et sur les toits de mon ennui, coule la pluie.
Où sont parties les caravelles
Volant mon coeur, portant mes rêves vers ton oubli ?
J'aurais voulu que tu reviennes comme jadis
Porter des fleurs à ma persienne
Et ta jeunesse en mon logis

Refrain, couleur de pluie, regrets de mes vingt ans
Chagrin, mélancolie de n'être plus enfant
Mais seule et loin de toi, par les chemins où tu n'es pas
Je vais pleurant mes amours de vingt ans.

 

 


source biographie : wikipedia, lys-assia.de

Repost 0
Published by EuroVista - dans Saga
commenter cet article

Rejoignez-nous

Facebook.jpg

Archives

Les News :