Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 11:52

netherlands

Ce n'est pas parce qu'un pays n'est pas présent à la Finale du Concours Eurovision que celui-ci est boudé par les téléspectateurs. Encore un exemple : les Pays-Bas, habitués depuis un certain temps à ne pas chanter le samedi soir. TROS a réuni 1.063.000 téléspectateurs avec une part de marché de 19,7 %.

C'est un résultat satisfaisant, mais néanmoins inférieur à la finale de Düsseldorf, qui avait réuni 1.200.000 hollandais devant leur petit écran.

Les Pays-Bas ont diffusé les trois shows et c'est bien évidemment la seconde demi-finale (où Joan a chanté) qui a été la plus suivie : 2.099.000 téléspectateurs (31,9 % de PdM), soit un peu plus que l'an passé (environ 2 millions). Le show permet à TROS de terminer en tête des audiences ce jeudi.

Quant à la 1ère demi-finale, elle a attiré un peu moins de téléspectateurs que la finale : 1.033.000.

source : mediacourant.nl, escxtra.com

Repost 0
Published by EuroVista - dans Pays-Bas
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 08:00

Les Pays-Bas est un des sept pays qui a ouvert le grand bal du Concours Eurovision. La toute première chanson fredonnée au Concours Eurovision venait justement des Pays-Bas : "De vogels van Holland", qui d'ailleurs se retrouvera classée dernière de l'édition. Vainqueur à 4 reprises, le pays de la tulipe n'arrive pas à retrouver un second souffle. Depuis l'arrivée des demi-finales, seul le duo Re-Union est parvenu en finale. C'était en 2004. Ensuite, c'est la débandade. Le pays échoue systématiquement. Et ça va de mal en pis. L'an dernier, le trio 3JS terminait bon dernier de sa demi-finale. Nos amis hollandais comptent sur Joan Franka pour redresser la barre...  

joan-franka.jpg

La chanson 2012 :

    "J'avais cinq ans, tu en avais trois, nous dansions dans la rue et tu ressemblais à un ange. Vers le ciel tu regardais, tu voyais les oiseaux et voulais savoir pourquoi ils pouvaient s'envoler si haut..."

"You and me" est une chanson très typée "Carpenters", parfaite pour les années 70, mais qui sait s'adapter à notre époque. Sur une jolie mélodie, Joan Franka raconte avec nostalgie un amour d'enfance. Deux enfants qui jouent ensemble et qui se promettent de rester ensemble toute la vie. Mais la vie en décide autrement.

Pour essayer de sauver les Pays-Bas d'un nouveau naufrage, le diffuseur hollandais a fait appel au "pape" de la télé-réalité, John de Mol, qui a mis sur pied une sélection nationale avec six participants, tous issus de "Nouvelle Star" et "The Voice of Holland". Première victoire pour de Mol : celle de l'audience. Le 26 février dernier, la sélection a fait le plein de téléspectateurs. Pour retrouver la liste des candidats, c'est ici.

Ses chances :   Bookmakers : rang 23 cote 237 contre 1 chez Betfair

Le choix de la chanson hollandaise n'a pas l'air de susciter l'enthousiasme, tant chez les fans européens que chez les parieurs. Première chose à faire pour Joan : enlever sa coiffe d'indienne et se présenter sur scène le plus naturellement possible, afin de coller à l'image de la chanson. Car rien dans le titre "You and me" ne justifie l'emploi de cet accessoire pour le moins suprenant.

Nos lecteurs semblent dubitatifs. Pour Manuphil, "Ce serait vraiment une bonne chose pour eux de se retrouver en finale", mais il ne sait pas si "cette chanson leur ouvrira les portes..."

Pour Markand, le passage en finale n'est pas pour cette année : "Quelle idée d'envoyer une chanson aussi "vieillotte" avec des couplets particuliérement ringards musicalement". 

La chanteuse :

Accédez ici à notre page biographie.

Découvrez Joan Franka avec son premier single : "Foolish games"

AVANT :   MAINTENANT :

JS

Repost 0
Published by EuroVista - dans Pays-Bas
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 09:15

Dimanche soir, les Pays-Bas choisissaient leur chanson pour Bakou au cours d'une sélection nationale patronnée par John de Mol. Joan Franka, ex-candidate de "The Voice of Holland" a été plébiscité par le public. Un public qui a été très nombreux devant son poste de télévision, offrant au Nationaal Songfestival sa meilleure audience depuis très longtemps.

Nationaal Songfestival

Rien n'était gagné pourtant. Les pauvres résultats des Pays-Bas, qui n'ont plus goûté à la joie de se retrouver en finale de l'Eurovision depuis 2005, ont quelque peu terni l'image de l'Eurovision dans ce pays.

La popularité de John de Mol, mais aussi des candidats de la sélection (tous étaient connus des téléspectateurs pour avoir participé à des émissions de découvertes de talents), ont sans doute joué dans la balance.

Au total, 2,3 millions de téléspectateurs se sont passionnés pour le programme, qui réalise ainsi une part de marché de 30,6 %.

Mission réussie au niveau national pour John de Mol. Reste maintenant à concrétiser ce succès en mai prochain.

 

Repost 0
Published by EuroVista - dans Pays-Bas
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 22:00

Les Pays-Bas choisissaient ce jour leur représentant, sous les auspices de John de Mol. Six candidats étaient en lice. Dans un premier temps, il s'agissait de choisir les vainqueurs de trois duels pour une super finale. Pearl Jozefzoon, Joan Franka et Ivan Peroti ont été choisis pour participer à la deuxième étape. 

joanfranka.jpgFinalement, nous avons assisté à un désaccord complet entre le jury de professionnels et le télévote. Les "experts" ont préféré Ivan, placant Pearl seconde et Joan dernière. Les téléspectateurs ne l'ont pas entendu de cette oreille et ont voté en masse pour Joan Franka et sa chanson "You and I", placant Ivan dernier. La chanteuse, habillée en indienne, obtient au total 37,6 points (11 du jury et 26,6 du télévote). Ivan termine dernier (20 points du jury et 9,3 seulement du télévote) et Pearl - que beaucoup voyait gagnante - se retrouve deuxième (19 points du jury et 14,1 du télévote).

Voici la chanson qui représentera les Pays-Bas dans trois mois à Bakou :

 
Repost 0
Published by EuroVista - dans Pays-Bas
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 07:00

Ce soir, en direct du Studio 24 de Hilversum, Jan Smit présentera la grande finale nationale des Pays-Bas pour le Concours Eurovision. Le pays, qui a fait appel à John de Mol pour patronner l’émission, espère mettre fin à de trop nombreuses années de vaches maigres à l’Eurovision.

Nationaal_Songfestival.jpg6 candidats ont été sélectionnés pour cette finale. Tous viennent d’émissions de télé-réalité, et la plupart de l’émission « The Voice », dernier joyau de monsieur de Mol en matière de découverte de talents.

Le processus de vote se déroulera en deux étapes. Tout d’abord, il y aura 3 duels :

  • “You and me” par Joan Franka contre “Chocolatte” par Rafaëlla 
  • “Children of the world” par Kim de Boer contre “Take me as I am” par Ivan Peroti
  • “We can overcome” par Pearl Jozefzoon contre “Undercover lover” par Tim Douwsma

Ensuite, les gagnants des duels s’affronteront au cours d’une super-finale qui désignera le candidat pour Bakou.

Le vote s’effectuera, pour les deux étapes, par une combinaison 50/50 jury et télévote.

Le jury sera composé de Carlo Boszhard (chanteur, acteur et fan de l’Eurovision), Ali B. (célèbre rappeur hollandais), Afrojack (DJ à qui l’on doit le tube ‘Give me everything’), Stacey Rookhuizen (juge à X-Factor) et Jeroen Nieuwenhuize (DJ d’une radio néerlandaise).

 

Repost 0
Published by EuroVista - dans Pays-Bas
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 15:34

netherlandsEn Hollande, la crise financière ne semble pas être la seule préoccupation des politiciens. Ainsi le député socialiste Jasper Van Dijk prévoit-il de soulever au Parlement la question de la méthode de sélection des Pays-Bas à l'Eurovision. Rien que ça !

Mr Van Dijk n'a pas l'air d'apprécier énormément John de Mol. Le député fustige le producteur en l'accusant d'avoir la main mise sur la sélection nationale. Il n'accepte pas le fait que tous les candidats proviennent des émissions du magnat de la télé-réalité.

"C'est la fête de John de Mol, et non pas la fête de tout le monde", a-t-il déclaré.

John de Mol, de son côté, s'amuse de l'anecdote : "Je suis surpris de voir les politiciens préoccupés par ce sujet lorsque le pays entier se dirige vers une grave crise." Il n'a pas tout à fait tort.

dutchnews.nl avec eurovisiontimes.wordpress.com

Repost 0
Published by EuroVista - dans Pays-Bas
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 16:21

NSF-actueelTROS a dévoilé le nom des six candidats de la sélection hollandaise pour le Concours 2012 au cours d'une conférence de presse qui s'est déroulée ce jour à Hilversum.

John de Mol, le "pape" de la télé-réalité et fondateur de la société Endemol, est devenu le patron de la sélection nationale. C'est lui qui a sélectionné les participants avec un jury composé de Peter Kuipers, Daniel Dekker, André de Raad, Natascha Lammers et Cornald Maas.

Et Mr de Mol ne s'est pas gêné pour aller puiser dans l'inépuisable stock de candidats issus de ses shows. Car les 6 prétendants ont tous une connexion avec ses émissions.

Ainsi 4 candidats sont issus de "The Voice of...", la plus rentable des émissions de télé-réalité musicale du moment. Il s'agit de Joan Franka, Pearl Jozefzoon, Kim de Boer (anciens participants) et Ivan Peroti (auteur de chansons pour le show). Le concept de "The Voice" déferle actuellement sur les chaînes. Côté belge, la RTBF diffuse sa première saison depuis décembre, tandis que l'émission débarquera dans quelques semaines en France, par le canal de TF1.

Concernant les deux autres candidats : Tim Douwsma est un ancien concurrent de "Popstars" et Raffaela Paton a carrément cumulé deux émissions : elle a gagné "La Nouvelle Star" en 2006 et s'est également époumonée dans "The Voice".

Voici la liste complète des finalistes :

Rafaëlla Paton – Chocolate

A/C : Jan Rooymans, Chris Silos

Joan Franka – You and Me

A/C : Joan Franka, Jessica Hogeboom

Ivan Peroti – Take me as I am

A/C : Alain Clark, Steve Diamond, Ben Caver

Pearl Jozefson – We can overcome

A/C : Gordon Groothedde, Curtis Richardson

Tim Douwsma – Undercover Lover

A/C : Bruce R.F. Smith, Michel van der Zanden

Kim de Boer – Children of the World

A/C : Martijn Schimmer

 

Repost 0
Published by EuroVista - dans Pays-Bas
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 14:49

jan-smit-sf.jpgLa sélection des Pays-Bas pour le prochain Concours Eurovision se fera sous la  houlette du père de "Big Brother" John DeMol qui entend bien pousser le royaume de la tulipe en finale le 26 mai prochain.

Pour présenter le Nationaal Songfestival, le 26 février, le diffuseur TROS fait appel à l'un des plus célèbres "schlager-boy" hollandais, Jan Smit.

Le chanteur, qui va fêter ses 26 ans à la fin de ce mois, a connu son premier gros succès à l'âge de 12 ans avec la chanson "Ik zing dit lied voor jou alleen", qui avait atteint la première place des charts hollandais en 1997.

Peter Kruipers, le directeur de TROS, est ravi : "En plus d'être un bon chanteur, Jan Smit est également un excellent présentateur."

Les candidats du prochain Nationaal Songfestival devraient être connus le 5 janvier prochain.

source : songfestival.nl

Repost 0
Published by EuroVista - dans Pays-Bas
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 14:59

johndemolComme on le sait, le sort des Pays-Bas au prochain Concours Eurovision se trouve dans les mains de John De Mol, le créateur de la télé-réalité en général et de « Big brother » en particulier. La télévision hollandaise TROS entend ainsi pallier aux mauvais résultats qui poursuivent les Pays-Bas ces dernières années.  

Au cours d’un talk-show diffusé vendredi dernier à la télévision hollandaise, De Mol s’est exprimé pour la première fois au sujet du Nationaal Songfestival. Il espère la présence d’un illusionniste célèbre, une finale nationale la plus professionnelle depuis bien des années et nous parle de son expérience vis-à-vis de l’Eurovision.  

Lorsque le présentateur de l’émission « De wereld draait door » lui demande s’il pense pouvoir sauver les Pays-Bas de la compétition, John De Mol répond d’une manière quelque peu évasive. « Le Concours Eurovision est un événement incroyable, qui comporte une finale nationale, où nous nous rappelons tous vaguement que ce samedi soir en question, nous regardions et votions tous ensemble. J’espère que c’est ce qui va arriver en mai prochain. »  

On lui demande alors d’être un peu plus clair sur le sujet et il enchaîne : « Ma tâche principale est de faire du Nationaal Songfestival un programmé télé de bonne qualité. Je vous garantis que je vais le faire. » Il parle des sept dernières années où les Pays-Bas n’ont pas réussi à aller en finale et en conclut que les chansons présentées avaient un point en commun : elles n’étaient pas des hits. « Le moins que l’on puisse exiger d’une chanson qui gagne la sélection, c’est qu’elle devienne un tube dans son propre pays ».  

Quand on lui demande si Marco Borsato, la superstar de la chanson hollandaise, serait le remède à ces 7 années de disette, Mr De Mol pense que ce serait fantastique d’avoir une telle vedette pour représenter le pays. Mais cependant, il estime que ce ne sera pas possible. Et lorsqu’on lui demande pourquoi c’est impossible, il répond : « Marco a plus à perdre qu’à gagner. Ce que je peux comprendre. » Il lui importe peu d’envoyer une célébrité connue à l’étranger et selon lui, des artistes nationaux comme Kim de Boer et Pearl Jozefzoon seraient parfaits pour aller chanter à Bakou. Reste encore à les convaincre d’y aller.  

John De Mol avoue ne pas avoir regardé les deux derniers Concours Eurovision en date, mais il a reçu un DVD comportant le top 3 des dix dernières années, afin de voir ce que ces chansons pouvaient avoir en commun. Il a dû se rendre à l’évidence : ces chansons n’avaient rien en commun.  

nlLe nouveau patron de la sélection souhaite moderniser les candidatures et il est important pour lui que les membres du jury qui vont devoir sélectionner les titres pour la finale hollandaise, soient au fait de la musique d’aujourd’hui et fassent abstraction des styles musicaux d’il y a 20 ans.  

Lorsqu’on l’interroge sur ce qu’il imagine comme chorégraphie scénique à Bakou, John De Mol répond qu’il aimerait bien impliquer Hans Klok si toutefois le style de la chanson s’y prête.  

Hans Klok est un illusionniste très célèbre aux Pays-Bas, connu pour ses changements rapides de vêtements et pour faire disparaître les gens sur scène. Un invité présent au talk-show s’est permis de rajouter : « Avec Hans, Sieneke aurait pu gagner : il suffisait qu’il la fasse disparaître dès le début de sa prestation ». De Mol a acquiescé : « Oui, elle aurait augmenté ses chances ».  

Le père de "Big brother" conclut en disant que son but est d'envoyer les Pays-Bas en finale du Concours 2012. Il ne veut pas parler d'une éventuelle victoire. 

 

source : eurovisionary.com

 

Repost 0
Published by EuroVista - dans Pays-Bas
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:11

paysbasMalgré leur dernière place au Concours Eurovision de Düsseldorf, nos amis hollandais étaient parmi les premiers à poser candidature pour l'édition Caucase de l'an prochain.

 

Comme il l'avait promis, c'est à l'occasion d'une conférence de presse qui vient d'avoir lieu que l'organisme participant TROS a levé un voile sur la procédure qui conduira à choisir une chanson pour Bakou.

 

TROS organisera donc une sélection nationale télévisée, la première depuis 2005,.année où "l'impossible rêve" de Glennis Grace était devenu cauchemar sur la scène de Kiev.

 

La sélection est ouverte à tous et la date limite de dépôt des futurs petits chef d'oeuvres est fixée au 30 septembre. La liste des chansons et interprètes choisies sera dévoilée le 1er novembre prochain.

 

La sélection aura lieu en janvier 2012 et devrait comprendre 6 ou 7 candidats, tout dépendra de la qualité des chansons.

 

 

Repost 0
Published by EuroVista - dans Pays-Bas
commenter cet article

Rejoignez-nous

Facebook.jpg

Archives

Les News :