Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 13:00

Dans trois semaines maintenant, nous allons vivre en direct la finale du 57ème Concours Eurovision de la chanson. La presse française en parle, bien évidemment. On parle de l’UER qui se bouge, de l’Iran qui ferait mieux de ne pas se bouger, d’Anggun qui est plus motivée que jamais, d’Eva Boto qui compte sur son âge pour récolter des points, des mamies russes qui comptent sur leur âge pour récolter des points et des révélations sur la vie sentimentale de Guy Carlier... Mais si, il y a bien un rapport avec l’Eurovision.

image-presse-internet

Commençons par les choses qui fâchent, parce que c’est la triste réalité des faits : ce sont les choses qui fâchent dont on parle le plus dans les médias lorsque l’on évoque l’Eurovision 2012.

L’Iran, voisin du pays hôte, n’a jamais participé à l’Eurovision. Et ce n’est pas prêt d’arriver ! D’après le site 360.ch, le pays fustige l’Azerbaïdjan en lui reprochant d’organiser un Concours ‘vendu à Israël’ : ‘l'influent Ayatollah Mohsen Mojtahed Shabestari y a diffusé un prêche où il s'en prenait aux autorités de l'Etat voisin, accusées de tourner le dos aux traditions islamiques. Selon lui, elles «gaspillent des fonds publics pour tenir une fête que lui imposent des forces anti-islamiques...»’. Bon, au moins aura-t-il reconnu que l’Eurovision est une fête.

L’imminent concours Eurovision sera placé sous haute surveillance : ‘Depuis quelques semaines, le clergé et les médias iraniens appellent à une explosion de colère en Azerbaïdjan si l'Eurovision s'y déroule. Israël, bête noire du régime des Mollahs mais avec lequel Bakou entretient des relations diplomatiques, participe au concours. A Tabriz, des éléments du régime menacent même de prendre d'assaut la mission azerbaïdjanaise dans la ville.’ Tous aux abris !

Ce problème s’ajoute à ceux des Droits humains et de la liberté des médias en Azerbaïdjan. A ce propos, Amnesty.ch nous informe que l’UER a invité mardi dernier différentes ONG pour un échange d’opinions. ‘A cette occasion, Amnesty International manifeste en faveur des quatorze prisonniers de conscience qui se trouvent toujours derrière les barreaux une année après avoir participé à des manifestations pacifiques.’

EBU_Conf_Media_freedom_bann_tcm7-74856.jpg

En quoi a consisté cette réunion ? Le site officiel de l’UER nous en dit plus : ‘Cette conférence a rassemblé des représentants du Conseil de l’Europe, du gouvernement azéri, de plusieurs radios et télévisions Membres de l'UER, de l'UER elle-même et de divers groupes de défense des droits de l'Homme et d'organes de presse, parmi lesquels Amnesty International, Human Rights Watch, le Centre des médias d'Azerbaïdjan et la Ligue azérie des journalistes indépendants’

‘Réunis dans le cadre de deux séances plénières et trois groupes restreints, les participants ont débattu de sujets comme l'indépendance des médias, le harcèlement, l'intimidation et l'arrestation de journalistes, la liberté d'accès à l'offre média et les responsabilités des médias et des journalistes.

Pour conclure, M. Hasanov a indiqué que son gouvernement allait étudier attentivement un certain nombre de cas présumés d'emprisonnement et de mauvais traitements impliquant des journalistes, cas soulevés par plusieurs participants à la conférence. M. Hasanov a également déclaré que les autorités azéries étaient ouvertes à une modification de la législation, en vue de dépénaliser la diffamation.’

Un pas a été franchi. Espérons que la bonne volonté du gouvernement azéri ne retombe pas comme un soufflé dès le 27 mai.

anggun3

Allez, place aux festivités. Avec Anggun tout d’abord. C’est elle qui intéresse le plus les médias français. En même temps, c’est un peu normal : elle représente la France.

Avec Anggun, nous avons trouvé non seulement une représentante de charme, mais aussi un grand soutien à la cause de l’Eurovision. Au cours d’une interview qu’elle a accordé au site ‘Progrès’, elle prend la défense d’une manifestation trop souvent décriée : il suffit qu’on lui parle de ringardise pour qu’elle sorte ses petites griffes affutées et rétorque : ‘C’est l’événement musical le plus important de l’année, comme les jeux Olympiques de la chanson. Moi je pense que ça doit être pris au sérieux. Mais peut-être que le France n’est pas un pays musical, nous sommes des littéraires. Et des gastronomes : regardez, il n’y a quasiment plus d’émission musicale à la télé’. Elle ajoute : 'J'ai une mission et je bosse dur pour que tout soit parfait'. Oui, les fans français ont trouvé leur Jeanne D'Arc !

Plus motivée que jamais, la belle ajoute : ‘Je vais prendre le pouls du défi : connaître les autres candidats, le potentiel de chacun. Et surtout, je fais connaître la chanson, « Echo » (You and I). Il ne faut pas l’oublier, c’est un concours de chansons. Plus notre chanson sera connue, plus on aura d’atouts…’ 

Cette semaine, Charts in France examine la participation italienne. ‘Amoureuse de la soul et du blues de Nina Simone au point de s'en offrir le prénom, Nina Zilli ne renie pas pour autant ses influences italiennes.’

eva boto

Euronews préfère s’intéresser à la benjamine de la compétition, la charmante slovène Eva Boto. La chanteuse avoue qu’elle compte sur son âge pour faire pencher la balance en sa faveur : ‘“Je pense que le fait que je sois la plus jeune artiste peut jouer en ma faveur. Je sais que lors du concours, les gens diront : “mais elle n’a que 16 ans”. Mais bon, c’est normal qu’il y est une certaine pression et tout ça. Il me semble que plus on est jeune, plus c’est facile à gérer parce qu’on a plus d‘énergie, d’enthousiasme, d’adrénaline ! Alors peut-être que c’est ça mon avantage. On verra bien!”. Reportage à voir sur le site.

Tiens, on reparle de nos charmantes mamies russes. C’est plus précisément le site ‘russie d’aujourd’hui’ qui en parle à travers un long reportage. ‘La République d'Oudmourtie, située au cœur de la Volga, est prise d’assaut depuis plusieurs semaines par des journalistes venus des quatre coins du monde rencontrer le phénomène national russe : les mamies de Bouranovo. Les autorités locales, grisées par ce succès soudain, élaborent déjà toute une stratégie pour accueillir l’afflux de fans. Le plus étonnant, c’est que ces grands-mères vivent ici depuis plus de 70 ans, et c’est leur sélection au Concours Eurovision de la Chanson 2012 qui a catalysé cet intérêt soudain pour la région.’

Le site s’interroge sur l’intérêt porté aux grand-mères : ‘La couleur locale, la campagne profonde, les habits traditionnels : attirant, certes, mais pas suffisant, d’autant que chaque pays est capable, à l’Eurovision, de faire valoir son caractère pittoresque. Ne serait-ce pas simplement parce que ce sont des grands-mères ?’ Et le site d’ajouter : ‘Un jeune qui réussit de nos jours n’étonne plus personne : il suffit de vouloir et toutes les conditions sont réunies pour atteindre ses objectifs. Mais, que se passe-t-il après 70 ans ? Si l’on vit plus longtemps, grâce à la médecine, aux cosmétiques et à des modes de vie plus sain, cette question devient cruciale.’ Une question qu’Eva est encore loin de se poser.

Le saviez-vous ? Guy Carlier, qui a commenté le Concours Eurovision pour la France en compagnie de Julien Lepers en 2005 a eu pour petite amie la chanteuse Séverine. Il le dit dans le Parisien : ‘Ado, je me précipitais le dimanche dans une salle de rock très branchée, la Porte-Saint-Germain, temple du rock anglais dans les années 1964-1965. A l’époque, Alain Chamfort jouait aux claviers, avec son groupe, les Murators, dont la chanteuse, Séverine (qui deviendra plus tard ma petite amie), a ensuite gagné l’Eurovision en représentant Monaco avec sa chanson « Un banc, un arbre, une rue », en 1971! En classe de 2de, Martine, dite Toutoune, ma fiancée de l’époque, était tombée amoureuse de Chamfort’. Et d’apprendre en même temps que la Monégasque d’un soir faisait partie du groupe d’Alain Chamfort.

Enfin, on termine par une jolie coquille qui nous nous a bien fait sourire. Le rédacteur du site menly.fr est-il fan de l’Eurovision ? On pourrait le croire en voyant qu’il nous parle du tirage de l’Eurovision : ‘Jackpot de 32 millions d’euros en jeu ce soir à L’Euro millions. Le tirage de l’Eurovision de ce mardi 24 avril 2012 aura lieu sur France 2 vers 22h35’. Vous connaissez le dicton : "il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent jamais". 

Allez, c’est tout pour cette semaine. A la semaine prochaine… peut-être !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien D. - dans Euro-Médias
commenter cet article

commentaires

Antoine 05/05/2012 13:13


HAHAHAHA Le tirage de l'Eurovision !!!! Mouais.... Comme dirait l'autre : "ça ne nous regarde pas !" hahahaha

Rejoignez-nous

Facebook.jpg

Archives

Les News :