Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 14:54

Le 21 janvier dernier, Soluna Samay a été choisie pour succéder à A friend in London et représenter le Danemark au prochain Concours Eurovision de la Chanson. Avec la chanson "Should've known better", elle va tenter de décrocher un troisième Top 5 consécutif pour son pays. Soluna Samay a eu la grande gentillesse de bien vouloir répondre aux questions de l'Eurovision au quotidien. Une bonne façon pour les lecteurs francophones de faire sa connaissance.

soluna1.jpg 

eurovision-quotidien : Tu as commencé la musique très tôt. Y a-t-il quelqu'un (ou quelque chose) qui a influencé ce choix ?

Soluna Samay : J'ai commencé à jouer de la musique avec mon père alors que je n'avais que cinq ans. Un homme de la rue peut influencer beaucoup de gens avec sa musique. Alors je suis sûre que nos performances dans la rue a inspiré pas mal de gens d'une manière ou d'une autre.

Maintenant si tu me demandes qui m'a inflencée, sans hésité la réponse est mon père. C'est un musicien professionnel de la rue et il m'a appris à jouer de la batterie, de la basse et de la guitare. Mes parents ont toujours soutenu mes choix musicaux.

 

Tu avais 10 ans lorsque tu as quitté le Guatemala pour le Danemark. Comment as-tu vécu ce changement ?

C'était très excitant pour moi. Même si c'était un grand bouleversement, j'ai adoré. Et même après que ma famille et moi avons déménagé au Danemark, nous avons continué à visiter le Guatemala une fois par an, de sorte que je n'ai jamais vraiment eu le sentiment d'avoir quitté le Guatemala. J'ai toujours eu le sentiment d'avoir de nombreuses maisons partout dans le monde et le Guatemala et le Danemark ne sont que deux d'entre elles.

 

soluna3.jpgTu écris des chansons depuis ton plus jeune âge. Où trouves-tu l’inspiration ?

Je trouve l'inspiration dans la vie quotidienne. Bons nombres de mes chansons parlent d'amour. Ecrire des chansons me donne un équilibre. Lorsque j'ai une mauvaise journée, j'écris une chanson à ce propos, et ensuite j'ai l'habitude de me sentir mieux. Et bien sûr la vie que j'ai eu avec mes parents, les voyages à travers le monde et l'approche de tant de différentes cultures m'ont aussi beaucoup inspirée.

 

Tu chantes depuis très longtemps dans les rues. Quelle est la différence entre chanter sur scène et dans la rue ? Est-ce que cela te procure les mêmes sensations ?

Je crois que le contact très étroit entre l'artiste et le public dans les rues est ce qui rend une performance tellement spéciale. Sur une grande scène, il peut être difficile d'établir un contact avec le public. Mais en même temps, se tenir sur une grande scène est quelque chose d'incroyable. D'une certaine manière, je pense que mes prestations dans la rue avec mon père pendant plus de 15 ans m'ont donnée tellement d'expérience, que l'interprétation sur scène me vient tout naturellement. J'essaie de combiner les deux mondes en prenant un peu de l'intimité du spectacle de rue sur la grande scène avec moi. Et aussi longtemps que je me concentre sur la musique et son message, j'ai pris l'habitude ne pas être trop nerveuse.

 

Et à choisir, tu préfères chanter dans la rue ou sur scène ?

Tous les deux ont des avantages et des inconvénients. J'aime la spontanéité de la rue et le fait qu'il n'y a pas de pression. Tout est facile. Mais être sur scène est plus excitant à bien des égards et j'aime aussi le défi que cela représente.

 

Soluna-Samay.jpgLorsque tu as remporté le Dansk Melodi Grand Prix, vers qui est allée ta première pensée ?   

Je voudrais pouvoir revenir à cet instant et en faire l'expérience à nouveau. C'était un sentiment incroyable de gagner, mais je peux à peine me souvenir de ce qui s'est passé dans mon esprit, car tout cela est arrivé si vite. Je me souviens que j'étais en extase et comblée de joie. Et pour être honnête un peu surprise ! Les premières personnes que j'ai appelées étaient mes parents :-)

 

Peux-tu nous dire quelques mots sur ta chanson ?

"Should've known better" a été écrite par trois compositeurs très célèbres au Danemark : Remee, Chief 1 et Isam B. Pour moi, cette chanson signifie apprendre à lâcher prise et ne pas vraiment savoir ce que tu fais avant que cela ne soit fait. C'est une chanson pop moderne avec des paroles profondes qui parlent à tout le monde. J'ai choisi de chanter cette chanson car je pense qu'elle correspond à ce qu'est ma vie. J'espère qu'elle va toucher le coeur des gens partout en Europe.

 

solunaSi tu n’avais pas gagné, y aurait-il eu un concurrent que tu aurais aimé voir à ta place à Bakou ?

Je pense avoir été en compétition avec de très bonnes chansons au Dansk Melodi Grand Prix. J'ai particulièrement bien aimé la chanson d'Aya.

 

Est-ce que tu comptes porter le même costume à Bakou, ou sinon as-tu déjà ton costume de scène ?

Je pense que ce sera le même style, mais pas le même costume. Je n'ai pas encore tout à fait décidé ;-)

 

Est-ce que tu as un souvenir particulier du Concours Eurovision ? Ou un artiste préféré ?

La première fois que j'ai vu l'Eurovision, c'était en 2000, l'année où ma famille et moi avons déménagé du Guatemala au Danemark. Il se trouve que c'était justement l'année où le Danemark a gagné avec les Olsen Brothers, alors "Fly on the wings of love" est devenue la première chanson de ma première année au Danemark, et elle me rappelle beaucoup de souvenirs merveilleux. Et à part ça, bien sûr la chanson d'Abba était super ;-)

 

Comment occupes-tu ton temps en attendant la compétition de mai ?

Je passe mon temps à écrire des chansons. J'espère enregistrer mon nouvel album très bientôt. Et bien sûr nous travaillons à la présentation scénique de notre chanson à Bakou.

 

L’Eurovision en Azerbaïdjan pose beaucoup de problèmes et de questions, notamment sur le non respect des droits de l’homme. As-tu quelques réserves à faire à ce sujet ?

Ma mission est de répandre l'amour avec ma musique. Je crois qu'il est préférable d'aller en Azerbaïdjan avec ce message que d'ignorer le pays comme certaines organisations des droits humains le préconisent. Les yeux de l'Europe sont sur l'Azerbaïdjan et c'est ça qui permet de sensibiliser le public.

 soluna5.png

A part l'Eurovision, quels sont tes projets ? Un nouvel album peut-être ?

Oui, je suis en train de travailler sur mon prochain album. Donc, je me concentre en ce moment sur l'écriture des chansons.

 

Enfin, as-tu un message pour les lecteurs francophone de eurovision-quotidien.com ?

Merci d'avoir pris le temps de lire cette petite interview. On se voit à Bakou ! :-) Et si vous souhaitez en savoir plus sur moi et ma musique, vous pouvez aller me rendre visite sur : http://www.solunasamay.com et http://www.facebook.com/solunasamay.

Bises de Copenhague !  

Merci à Julian Benedetti pour avoir rendu possible cet interview.

 solunawinner.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by EuroVista - dans Interviews
commenter cet article

commentaires

Rejoignez-nous

Facebook.jpg

Archives

Les News :