Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 08:00

En mai prochain, Gaitana va défendre les couleurs de l’Ukraine au Concours Eurovision de la Chanson. Elle a eu la gentillesse de répondre aux questions de l’Eurovision au quotidien et de Song Contest Radio, afin de permettre aux fans francophones de faire plus ample connaissance avec elle. Rencontre exclusive avec une artiste généreuse qui nous parle de sa vie, de ses espoirs et de sa participation à Bakou.

Gaitana

eurovision-quotidien : Gaitana, tout d’abord un grand merci de prendre le temps de répondre à nos questions. Pour les lecteurs qui n’ont pas encore la chance de te connaître, pourrais-tu nous dire quelques mots sur toi ? Est-ce que tu as toujours voulu être chanteuse, ou bien avais-tu en tête un autre métier avant cela ?

Gaitana : Bonjour ! Je suppose qu’il faut commencer par le début : dans mon enfance, j’adorais la musique, mais je n’ai jamais voulu devenir chanteuse. Bien au contraire, j’ai joué au tennis de table professionnel, c’est pourquoi j’ai toujours voulu devenir entraîneur pour ce sport. Cependant, la musique me fascinait et avec le temps, le sport a été relégué au second plan. Je me souviens, lorsque j’étais enfant, je portais les chaussures rouges de ma mère, je me crêpais les cheveux et chantais les chansons de Diana Ross avec un peigne à la main en guise de micro.

Pour l’instant, je peux dire que la musique fait partie intégrante de ma vie. Chaque jour, chaque seconde est liée à la créativité. Mes amis me disent que je chante toujours… Parfois, je me rends compte qu’il y a des mélodies différentes dans ma tête.

Ma carrière a commencé en 2001 lorsque j’ai signé un contrat avec Lavina Music, l’une des maisons de disques les plus célèbres d’Ukraine. J’ai enregistré et sorti 5 albums ainsi que 20 clips en dix ans de carrière, je suis devenue productrice et compositeur de l’album pour enfants ‘Kukabarra’, en compagnie des enfants les plus talentueux d’Ukraine.

J’ai été récompensé par des titres tels que le ‘Showbiz Award’ de la meilleure star européenne, le prix de la meilleure chanteuse de l’année et du meilleur album de l’année avec ‘Secret Desires’ à l’Ukrainian Music Award, j’ai aussi gagné à la nomination ‘star dans les publicités’ avec la vidéo ‘Warmth of Words’ par KyivStar.

Je suis une personne qui veut que notre monde devienne meilleur, que les gens soient heureux et c’est pourquoi je participe activement à différents projets sociaux, comme aider les enfants talentueux à réaliser leur rêve. J’écris des chansons et, bien sûr, j’accorde aux personnes qui m’entourent sourires, chaleur et amour !

 

Toi qui es d’origine congolaise, la musique de ce pays t’inspire-t-elle ?

Bien sûr qu’elle m’inspire ! La musique congolaise nationale est incroyablement belle et originale. Je pourrais dire qu’elle possède ses propres particularités, et elle a quelques traits en commun avec la musique ukrainienne. En Ukraine, j’ai parfois été appelé la ‘fondatrice de la nouvelle vague Afro-Ukrainienne’.

Parfois, il semble que mélodies ukrainiennes et féminité vont de pair, avec un caractère Africain et une profonde confiance en moi. Cette magie m’aide dans la création de la musique et des paroles, où idées ukrainiennes et africaines sont intimement liées.

 

Est-ce que tu retournes souvent au Congo?

J’étais au Congo il y a deux ans. Malheureusement, je n’ai pas eu la possibilité de rendre visite à mes parents souvent. Mais lorsque l’on se voit, nos réunions sont pleines d’émotions, de chansons et de sourires.

Je voudrais revenir au Congo après l’Eurovision pour rendre visite à mon père, mon frère et mes autres parents. Ils se réjouissent de mon succès et je sens leur chaleur et leur soutien malgré la distance qui nous sépare.

 

gaitana4.jpgEn tant qu’Ukrainienne possédant des origines africaines, est-ce que cela t’a posé des problèmes en Ukraine ?

Cela n’a jamais soulevé le moindre problème. C’est arrivé pour la première fois cette année et, pour parler franchement, j’ai été totalement choquée et surprise. L’Ukraine est ma maison, ma patrie. J’ai grandi et étudié ici. Je m’y suis établie en tant que musicienne. Ici a commencé ma carrière professionnelle en tant que chanteuse et créatrice dans le domaine de la chanson. J’ai toujours été une enfant sociale et animée. J’ai étudié dans plusieurs écoles et partout les gens me traitaient gentiment. Bien sûr, les enfants remarquent toujours quelques particularités chez d'autres enfants. Cependant, chaque enfant est spécial. Certains ont les cheveux roux, d'autres ont les cheveux bouclés. Certains sont grands alors que d'autres sont de petites tailles. J'ai toujours été accueilli comme une personne particulière. Dans mon enfance, j'ai joué professionnellement au tennis de table. J'ai représenté l'Ukraine avec une fille asiatique à différentes compétitions. Personne ne nous a jamais fait de remarques en disant qu’on ne devrait pas représenter ce pays. Les gens se sont toujours réjouis de nos victoires, car le résultat était le plus important, pas la couleur de la peau, les opinions religieuses ou politiques. Toutes mes réalisations à la fois en musique et dans le sport sont dédiées à ma patrie bien-aimée - l'Ukraine! J'ai été complètement abasourdie par les déclarations négatives d'un parti politique envers ma couleur de peau.

 

Tu as composé et chanté l’hymne de la prochaine coupe d’Europe des nations. Est-ce que le sport te passionne ? Et est-ce que tu en pratiques un ?

J’adore le sport et je ne peux pas m’imaginer vivre sans ! Je vais à la salle de gym, je pratique la natation, je joue au tennis et j’aime faire du vélo quand il fait chaud. J’enfourche ma bicyclette et je parcours les plus beaux parcs de notre capital. Je suis très active, et bouger c’est ma vie. J’adore danser, chanter et c’est un mode de vie dont je ne cesse de faire la promotion. Musique et sport sont les principales composantes de la vie humaine. Le sport m’aide à me maintenir en forme, et la musique à conserver mon âme pure.

Au cours de l’année dernière, je suis devenue ‘amie officielle de l’Euro 2012’ et j’ai lancé un ensemble de projets créatifs dans le domaine du sport et du social. J’ai écrit la chanson ‘You are the Champion’ pour la ‘Klitschko Brothers Fund’. Cette composition est devenue l’hymne de l’association pour les enfants orphelins appelé ‘A Star for Success’ (Un bon départ pour réussir). J’ai enregistré et publié l’hymne de ‘Let’s do it together’ (Faisons-le ensemble), le projet national pour l’Euro 2012, mis en œuvre par le Service d'Etat de la Jeunesse et des Sports en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Je soutiens activement des campagnes sociales et sportives et je vais sortir un nouvel album de chansons pour enfants "Kukabarra champion", qui sera consacré à des sujets sportifs. Les chansons seront interprétées par de talentueux enfants.

 

Penses-tu que le fait d’être impliquée dans de tels projets va promouvoir ta participation à l’Eurovision ?

Je participe à différents projets et campagnes, j’écris des chansons et des hymnes, juste parce que cela me rend heureuse et m’inspire. Je n’ai jamais pensé que cela pourrait en quelque sorte promouvoir mon interprétation. Tout ce que j’entreprends, je le fais avec un désir profond. Je suis sûre que toutes ces activités vont influencer ma participation à l’Eurovision, en tout premier parce que j’ai d’incroyables émotions positives à ce sujet. J'accorde mon sourire, de la gentillesse et de l'énergie à ceux qui m'entourent. Je vais partager mon amour avec le public européen et je vais faire tout son possible pour impressionner tous les fans lors de mon interprétation.

 gaitana2.jpg

Qu’est-ce qui t’as poussé à poser ta candidature à l’Eurovision ?

Je n’ai jamais considéré sérieusement une participation à l’Eurovision. Beaucoup de gens m’ont dit qu’il fallait que j’y aille, mais je n’étais pas très enthousiaste. Mon cœur me disait que ce n’était pas le bon moment. Je suis une personne qui préfère écouter son cœur et son intuition.

Quand, à la fin de l’année 2011, la chanson ‘Be my guest’ est apparue, j’ai réalisé que cette composition valait la peine d’être entendue par le monde entier. J'ai déposé une demande de participation à la sélection nationale au dernier moment et malgré tous mes problèmes de santé, le public et le jury m'a donné les scores les plus élevés. C'est un grand honneur de représenter l'Ukraine cette année à un tel concours extraordinaire. Je promets de faire tout mon possible pour impressionner l'Europe entière!

 

Est-ce que l’Eurovision est réellement populaire en Ukraine ?

Les Ukrainiens aiment vraiment l’Eurovision et les gens le regardent avec beaucoup d’intérêt. Les participants et les news sont activement discutés sur Internet et sur les réseaux sociaux. J’ai ressenti l’amour des fans de l’Eurovision ukrainiens lorsque je suis devenue leur représentante officielle. J’ai reçu des dizaines de lettres, toutes positives. Les gens m’ont écrit des mots très aimables et m’apportent leur soutien. Mon département promotion suit toutes les discussions sur les forums et les réseaux sociaux tous les jours. Les remarques les plus intéressantes me parviennent et je me tiens au courant des dernières nouvelles.

 

Parles-nous un peu de ta chanson «Be my guest» ? Comment est-elle née et qui l’a composée ?

L’histoire de la création de cette chanson est incroyable. A la fin de l’année 2011, j’ai rencontré les gars plein de talents de ‘Kiwi-project’. Ils m’ont écrit une lettre en me disant qu’ils avaient une super idée de chanson et voulaient que j’en écrive les paroles. Lorsque j’ai entendu la mélodie, j’ai commencé à danser dès les premières secondes. J’ai ressenti un bonheur intense et les mots ‘Be my guest’ me sont venus à l’esprit. Les paroles me sont venues comme ça, et j’ai réalisé alors mon énorme désir de la présenter pour l’Ukraine au Concours Eurovision 2012.

Cette chanson a une idée profonde : elle appelle le monde entier à l’amitié. ‘Sois mon invité !, prends ma main !’. J’ai mis tout mon amour et toute mon énergie en elle, et j’espère provoquer une réponse à l’échelle mondiale.

 

A Bakou, est-ce que tu comptes opter pour la même chorégraphie qu’à la finale nationale ?

Absolument pas ! La performance sur scène ainsi que l’équipement seront complètement différents et améliorés. La conception sera créée par de vrais professionnels. Je vous promets qu'il y aura des surprises ! La chanson "Be my guest" est extrêmement brillante, dynamique et vivante. L'image doit correspondre parfaitement à l’idée de la chanson.

 gaitana3.jpg

Je ne sais pas si tu as envie de revenir sur le triste épisode de la déclaration de Yuriy Syrotyuk qui a dit notamment que tu ne ‘correspondais pas aux critères de la culture ukrainienne’. Mais j’aimerais quand même que tu me dises si tu penses qu’une majorité du peuple ukrainien est d’accord avec ses propos ou non ?

Non, je suis sûr que de telles déclarations faites par les représentants du Parti Svoboda sont une exception à la règle. La plupart des Ukrainiens sont des gens accueillants, naturels. Je reçois beaucoup de lettres de gens ordinaires, qui exigent des excuses du parti Svoboda pour leurs déclarations. J’ai reçu aussi de nombreux poèmes et des messages cordiaux de la part de personnes qui ne sont pas indifférents à cette situation. Toute ma vie je n'ai rencontré que des gens aimables et joyeux. Parfois, ils me surnomment «chocolat» et je prends ce genre de mots comme des compliments.

 

Il paraît que tu as chanté à l’investiture de Barack Obama. Est-ce que tu peux nous en dire plus sur cette expérience ?

C’est vrai. C’était un grand honneur de me produire lors de l’investiture de Barack Obama et j’ai chanté mes meilleures chansons. Je me souviens que ce soir-là, un couple d’américains est venu me voir et m’a dit les mots les plus gentils que j’ai jamais entendus de toute ma vie. Ils m’ont dit que grâce à mes chansons, l’homme a eu le désir d’apprendre l’ukrainien. Je suis heureuse de savoir que le public aime mes compositions au point de vouloir apprendre ma langue maternelle.

J’ai beaucoup d’amis étrangers et j’apprécie vraiment notre amitié ! Je serai la personne la plus heureuse si le monde se réunit et devient une grande famille !

 

Merci Gaitana. Toute l’équipe te souhaite bonne chance et sera derrière toi pour te supporter.

Merci beaucoup ! Je serai heureuse de chanter pour vous ! ‘Be my guest… soyez tous mes invités’ !

 

Avec l’aimable collaboration de Julian Benedetti de Song Contest Radio.

SCR - 2012

 

Partager cet article

Repost 0
Published by EuroVista - dans Interviews
commenter cet article

commentaires

Rejoignez-nous

Facebook.jpg

Archives

Les News :