Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 12:19

A peine refermées les portes du Concours de Bakou, que déjà les diffuseurs commencent à confirmer leur intention de participer à l'événement 2013. Petit point sur les premières candidatures. 

lynda-woodruff-esc-1_0.jpg

La Suède a été le premier pays à se déclarer. Et c'était bien avant sa victoire. Puisqu'il a été décidé en mars dernier d'organiser le Melodifestivalen dans la nouvelle grande enceinte en finition : le Friends Arena de Solna. Lors de la conférence de presse du gagnant, juste après le spectacle de samedi dernier, Christer Björkman a confirmé que la Suède allait organiser le prochain Concours. Le superviseur de l'Eurovision pour l'UER, Jon Ola Sand, est venu apporter une invitation à SVT pour une première réunion à Genève courant juin. 

Au cours de cette réunion, UER et SVT discuteront peut-être des dates du prochain événement. Prévu du 14 au 18 mai, il se pourrait que le Concours change ses dates en raison du Championnat de monde de Hockey qui se déroulera en Suède et en Finlande à cette période. 

Forte de sa cinquième (et jusqu'à présent meilleure) place à Bakou, l'Albanie a fait savoir qu'elle sera présente en Suède l'année prochaine. C'est Mirela Oktrova, membre de la télévision albanaise, qui l'a annoncé sur son antenne. 

L'Arménie sera de retour. ARMTV a fait savoir que le pays "sera sur la liste du Concours Eurovision 2013". Une décision qui ne surprend personne.

Malgré sa dernière place à la première demi-finale, l'Autriche n'en a pas finit avec l'Eurovision. Alexander Wrabetz, directeur général de ORF (le diffuseur du pays) a déjà annoncé que son pays ira chanté l'année prochaine. Le processus de sélection de la chanson n'a pas encore été décidé.

Au Bélarus, tout est politisé. Même l'Eurovision. Et c'est donc par l'intermédiaire du vice-ministre de la Culture, Vladimir Karachevsky, que l'annonce de la participation en 2013 a été faite. Il dit réfléchir à une nouvelle méthode de sélection nationale afin d'améliorer le système. Eviter que le pouvoir en place se mêle de la sélection, ce serait déjà une sacrée belle amélioration.

Le Danemark a eut un peu moins de chance cette année. Passé en finale, le pays a terminé dans les bas fonds du classement. Selon notre partenaire The Eurovision Times, le pays sera de la fête en Suède. Mais personne n'en doutait. Le site nous informe également que l'Allemagne a déjà donné son feu vert. Là aussi, personne n'en doutait. 

Interrogé par le site eurovisioon.err.ee, le chef de la délégation estonienne, Mart Normet, a également fait savoir que l'Estonie va continuer à participer à l'Eurovision. 

La Finlande a échoué cette année. Cependant le pays voisin du pays hôte participera en 2013 et a annoncé que l'UMK, le nouveau système de sélection pourtant contesté, reste en place.

Très satisfait par son passage en finale et les résultats d'audiences de la finale (plus d'un million de téléspectateurs), le diffuseur MTV annonce que la Hongrie a décidé de participer l'année prochaine. info eurocontest.cz

La Norvège a terminé dernière de la finale. Pas question de rater la fête chez les voisins. NRK est déjà en route pour 2013 avec, comme toujours, le Melodi Grand Prix en tant que sélection nationale. Déjà, la ville de Florø a posé sa candidature pour accueillir une des demi-finales du célèbre show norvégien.

Aux Pays-Bas, on ne baisse pas les bras. Malgré les échecs répétés (huitième année consécutive sans Finale), TROS demeure engagé envers l'Eurovision et annonce au site nu.nl qu'ils feront tout leur possible pour envoyer une délégation néerlandaise l'année prochaine. 

Pour la première fois depuis 2004, l'Espagne termine dans le Top 10 de la Finale. Carlos Mochales, directeur de l'unité de diverstissement de la TVE, a fait savoir au site vanitatis.com qu'il n'était pas question pour eux d'abandonner l'Eurovision. L'Espagne verse plus de 250.000 euros à l'UER pour sa participation et sa place assurée en finale. TVE ne se plaint pas. D'abord parce que l'audience en Espagne est au rendez-vous. Et ensuite parce que le coût de participation au Concours Eurovision n'est pas cher comparé à certaines productions de la chaîne. A titre d'exemple, la production d'une demi-heure du show "La hora de José Mota" coûte deux fois plus cher (environ 500.000 euros). Des arguments dont France 3 peut aussi se prévaloir. 

Partager cet article

Repost 0
Published by EuroVista - dans Organisation 2013
commenter cet article

commentaires

Yann 29/05/2012 10:00


les pays pas très loin de l'Azerbaidjan ?? au secours, ça renforcerait encore un peu plus les votes communautaires.. il faudrait mieux favoriser le retour des pays qui ne participent plus :
Luxembourg, Monaco, la Pologne cette année, le Vatican (lol) !


 


Bravo Pascal pour ton nouveau bandeau ;-)

EuroVista 29/05/2012 11:07



Merci Yann.


En 2013, la Pologne devrait revenir. Ils avaient dit faire l'impasse uniquement cette année en raison de l'euro 2012



Florian37 28/05/2012 20:50


Bonjour à tous,


Et si jamais Francetelevisions décidait de ne plus participer à l'Eurovision, une autre chaine aurait-elle la possibilité de reprendre à son compte le concours ? (TF1 ou M6 par exemple) ?

EuroVista 28/05/2012 23:07



Tu as maintenant la réponse sur ce blog : Francetelevisions participera l'année prochaine. Mais si un jour ce diffuseur décide de se retirer, seul un diffuseur membre actif de l'UER peut prendre
la relève. Ce qui signifie que seule TF1 pourrait le faire. M6 n'est pas membre actif et si elle voudrait relevé le défi, elle devrait faire une demande pour rejoindre l'organisme européen. 



cycy 28/05/2012 18:30


J'espère que l'on verra l'arrivée de nouveaux pays, je suis sur qu'il pourrait y avoir des pays pas loin de l'Azerbaidjan qui pourrait etre interressé ...

Manuphil 28/05/2012 18:02


Avec Bastian Baker se sera crairement en anglais.

Nico 28/05/2012 17:50


Petite précision, Sven Sarbach n'est pas le PDG mais le Directeur des diverstissment de la SF qui a le monopole de l'organisation de la sélection nationale suisse mais cela aussi, cela pourrait
changer d'autant si c'est Bastian Baker qui se propose ! lui représente la francophonie même si ces chansons sont en anglais. et pouis évidemment on parle du concours 2013 et plus de celui de
2012 qui pour moi est définitvement enterré !


Et pour teminer je pense que la Suisse a une carte à jouer, faire revevnir une belle chanson  en français à l'Eurovision,  Par contre, je ne sais pas ce que donne du Bastian Baker en
français, sa risque de faire un peu " eau de rose " mièvre , !

Rejoignez-nous

Facebook.jpg

Archives

Les News :